Fête de l’Humanité 2011

jeudi 11 août 2011
par  Les Allobroges de la Drôme

Bientôt la Fête de l’Humanité, commandez dès maintenant vos billets !

Joan Baez,Yannick Noah, Sum 41, Bernard Lavilliers, The Ting Tings, Gaëtan Roussel, Patrice, Nolwenn Leroy, Soprano, Les Percussions de Radio France, Fat Freddy’s Drop, Souad Massi sur la Grande Scène. No one is innocent, Cyril Mokaiesh, HK et les Saltimbanks, Dick Annegarn et la Compagnie Pietragalla sur la scène Zebrock. Christophe Alévêque à l’Agora de l’Humanité.

Sur Facebook

Chaque année, la Fête de l’Humanité est animée par une prodigieuse et contagieuse vitalité, un éclectisme gourmand, curieux de toutes les musiques, de tous les styles. C’est pourquoi elle métisse sans complexes tous les publics, en dépliant la loi des genres.

Fusionner l’exceptionnel et le populaire avec un naturel déconcertant, recueillir la pulsation monde et la transformer en déconcertant, recueillir la pulsation du monde et la transformer en énergie durable, concocter une programmation musicale toujours étonnante et détonante, voilà le secret de fabrication de la Fête de l’Humanité, distillatrice de plaisir et de convivialité depuis 1930 !



Une Fête à vivre et à rêver

Par Patrick Le Hyaric, directeur de l’humanité

Le puissant souffle d’indignation et de colère, la force des espoirs et des désirs d’émancipation de la jeunesse et des travailleurs du monde parcourront les allées, les débats, les spectacles de la Fête de l’Humanité, le 16, 17 et 18 septembre prochain.

Lieu de rassemblement populaire à nul autre pareil, elle sera la caisse de résonance des exigences de démocratie radicale, de démocratie vraie, qui colorent ce début de millénaire, en amplifiant les cris des mouvements sociaux, citoyens, culturels qui, après les peuples arabes, cheminent désormais dans les pays européens et aux États-Unis.

Grande manifestation de solidarité avec les peuples arabes, la Fête va, dans une multitude d’initiatives, contribuer à jeter des ponts entre eux et les peuples européens. Il n’y aura pas de progrès de la justice chez eux si, ici, on laisse sacrifier l’avenir des jeunes par l’éducation bradée et le précariat dans le travail avec des salaires de misère. Il n’y aura pas de démocratie là-bas sans que ces peuples puissent briser les chaînes de toute forme de domination, ni ici tant que les gouvernants seront au seul service des oligarchies financières.

N’est-ce pas ce que confirme ce pacte diabolique de l’argent, baptisé pacte euro plus, qui n’est rien d’autre que la destruction des souverainetés populaires, le torpillage de nos démocraties et le maintien des populations dans une super austérité afin de satisfaire aux appétits financiers des ogres du capital ?

La Fête sera l’immense «  Puerta del Sol  » de la solidarité avec les peuples espagnol, grecs, irlandais, portugais, que les rapaces de la finance pillent et étouffent.

Dans sa préparation même, la Fête doit devenir, jour après jour, le moment et le lieu de l’indispensable grande convergence contre le capitalisme en crise qui, tel un fauve blessé, dévore les droits sociaux et démocratiques, avale les services publics, pressure les salaires, les retraites et les systèmes sociaux.

Parce qu’elle se tient à ce moment de l’histoire, dans une crise jusque-là inconnue du capitalisme en marche vers une mortelle dé-civilisation, la Fête va permettre de lancer aux Indignados de la terre entière le message de leur nécessaire rassemblement, de leur indispensable mise en mouvement contre les broyeuses capitalistes, pour tracer les chemins totalement inédits de la construction d’un autre monde, d’une autre société. Pas celle qui consisterait à améliorer, à moraliser, ou à adapter le système.

Nous n’en sommes plus là !

Aujourd’hui, c’est la nature et l’extrême profondeur de la crise qui appellent un nouveau degré de civilisation et, par le débat, les confrontations d’idées et l’action doivent galvaniser toutes les espérances populaires jusqu’à permettre à l’être humain et à la nature de se libérer de la tyrannie de la loi de l’argent.

Dimanche après dimanche, dans tous les pays européens, quelles que soient les étiquettes politiques, les gouvernements en place sont rejetés. La cuisante défaite, le week-end dernier, de Silvio Berlusconi revêt, de ce point de vue, une importance particulière. Certes, il y a un profond rejet du président du Conseil italien. Mais il y a aussi, inséparablement, la demande inédite de préserver les biens communs que sont l’eau, l’énergie, associée à l’exigence de démocratie.

À situation nouvelle, Fête exceptionnelle pour débattre des voies de la nécessaire rupture avec le capitalisme, de l’invention de la nouvelle société postcapitaliste émergeant dans le partage, la mise en commun, la solidarité, la reconnaissance des biens communs fondamentaux. De ce désir naissant de l’en-commun, de faire monde ensemble, peut germer de nouvelles pousses de ce que nous pourrions nommer un communisme de nouvelle génération.

À sept mois de l’élection présidentielle et des législatives, alors que le rejet de Nicolas Sarkozy et celui de l’ultradroite sont majoritaires, la Fête accueillera toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans la diversité de la gauche sociale et politique, dans l’écologie politique. Occasion unique et exceptionnelle de confronter des idées et des projets alternatifs pour battre la droite et faire bouger le curseur du côté gauche. Rendez-vous donc à la gigantesque agora de La Courneuve, lieu au service de la maturation d’un nouveau progressisme à la française.

Rendez-vous aussi dans un espace incomparable de convivialité, de fraternité, de création culturelle, offrant une multitude de spectacles à un prix restant encore abordable. Dans toutes ses dimensions, avec toutes ses facettes, la Fête de l’Humanité sera l’expression de l’énergie citoyenne, de l’énergie créatrice, de l’énergie militante pour assouvir une soif d’idéal qui ne demande qu’à bousculer les réalités trop souvent sombres et difficiles.

Sa réussite dépend de sa préparation dès aujourd’hui. Résultat de milliers de dialogues, d’actions militantes, de réunions, de petites fêtes pour la populariser et proposer le bon de soutien donnant droit à l’entrée, la Fête va grandir tout au long des semaines qui viennent. Cette préparation multiforme est partie intégrante des débats qu’elle va porter et des combats engagés pour vivre dignement, être respecté, en solidarité avec tous les autres représentants du genre humain et en harmonie avec la planète Terre. Bref, une Fête à vivre et à rêver.

Une Fête à vivre et à rêver

Le grand retour de Joan Baez à la Fête de l’Humanité

Samedi 17 septembre, on célébrera les quarante ans du premier concert de Joan à La Courneuve. L’amazone pacifiste réinvestira la grande scène.

Yannick Noah ou le rêve d’un monde plus fraternel

Dimanche 18 septembre, il conclura l’après-midi les trois jours de concerts de la grande scène de la Fête de l’Humanité. Un spectacle très attendu, neuf ans après sa première venue, en 2002, à La Courneuve sur le même plateau. Le rastaman y avait donné un concert aux sonorités «  jamafrica  » devant un immense parterre conquis par l’énergie et la générosité du chanteur. La suite

HK : « Ça n’est certainement pas le moment de lâcher »

« On lâche rien » est son leitmotiv. Citoyen du monde à l’énergie contagieuse, HK et les Saltimbanks sera sur la scène Zebrock de la Fête de l’Humanité. Interview. Le ch’ti minot de Roubaix est devenu grand.

Bernard Lavilliers, chanteur, poète et plus si affinités

Souad Massi, un véritable hymne à la liberté et à l’espoir

L’artiste algérienne Souad Massi nous donne rendez-vous sur la grande scène de la Fête, le samedi 17 septembre, pour un concert placé sous le signe de la mixité et de la tolérance.

Sa musique est un pont entre les cultures. Et il y a fort à parier qu’un vent de liberté et d’espoir soufflera sur la grande scène grâce à Souad Massi dont les musiques voyageuses résonneront à la Fête, samedi 17 septembre.

Les No One is Innocent nous refont une scène !

Le groupe nous donne rendez-vous le samedi 17 septembre sur la scène Zebrock de la Fête de l’Humanité pour un concert détonant autour de son nouvel album, Drugstore. Figure emblématique du rock français depuis plus de quinze ans, No One is Innocent n’a toujours pas déposé les armes. Redoutable...

>> Les bonnes raisons de venir par Danakil, HK et les autres

Grande Scène :

Vendredi 16 sept :

- 17h40 – 18h30 : Fat Freddy’s Drop
- 19h00 – 20h00 : Soprano
- 20h30 – 21h30 : Gaëtan Roussel
- 22h00 – 23h10 : Sum 41

Samedi 17 Sept :

- 14h30 – 15h20 : Yvan Le Bolloch
- 15h50 – 16h50 : Souad Massi
- 17h20 – 18h20 : Bernard Lavilliers
- 18h50 – 19h50 : Patrice
- 20h20 – 21h30 : Joan Baez
- 22h00 – 23h10 : The Ting Tings

Dimanche 18 Sept :

- 13h00 – 14h00 : Radio France
- 14h30 – 15h20 : Nolwenn Leroy
- 15h40 – 16h30 : Meeting
- 17h00 – 18h20 : Yannick Noah

Zebrock :

Vendredi 16 sept :

- 18h30 – 19h20 : Mokaiesh
- 20h10 – 21h20 : Dick Annegarn
- 22h10 – 23h10 : Les Diables Verts

Samedi 17 Sept :

- 14h20 – 15h10 : Les Rois de la Suède
- 16h00 – 16h40 : Le Larron
- 17h30 – 18h10 : Ommm
- 19h00 – 19h40 : La Demoiselle Inconnue
- 20h30 – 21h20 : Rocé
- 22h10 – 23h00 : No One Is Innocent

Dimanche 18 sept :

- 14h00 – 14h40 : Jône
- 15h30 – 16h20 : HK & Les Saltimbanks
- 17h10 – 18h00 Patrick Coutin



Brèves

16 mai - Le peuple Brésilien relève la tête

Le président facho Jair Bolsonaro a traité avec mépris les manifestants qui ont envahi les rues du (...)

26 janvier - L’Allemagne écolo ?

L’Allemagne s’achemine vers un arrêt de l’exploitation du charbon pour sa production d’électricité (...)

11 janvier - LABAUME est remplacé par nomination

Les lecteurs du Dauphiné auront appris, hier 10 janvier, que Patrick Labaune n’est plus (...)

6 janvier - Favorables au retour de l’ISF

Plus des deux tiers (77%) des Français sont favorables au rétablissement de l’impôt de la (...)

28 décembre 2018 - ESPOIR pour MUMIA ?

Lire l’HUMA ici

19 décembre 2018 - TROP CON ?

Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée
« Nous avons insuffisamment expliqué ce (...)

18 novembre 2018 - Déclaration de l’AFPS

L’adoption de la loi sur "l’État-nation du peuple juif", l’accentuation de la colonisation, de la (...)

14 novembre 2018 - Le gouvernement cubain a annoncé ...

Le gouvernement cubain a annoncé mercredi qu’il retirait ses médecins du Brésil, après les menaces (...)