« Aujourd’hui, en France, nous sommes tous égaux mais, certains sont plus égaux que d’autres »

dimanche 6 novembre 2011
par  Jean-Michel BOCHATON

Avec le Front de Gauche reprenons le pouvoir aux banques, partageons les richesses et abolissons l’insécurité sociale. Mobilisation maximum sur les 4 circonscriptions drômoises au sein des assemblées citoyennes locales.

Selon une récente étude de la Préfecture, la Drôme est le département de Rhône-Alpes qui compte de tristes records : plus fort taux de chômage et de pauvreté, plus bas salaires, plus faibles retraites…
Dans notre pays, l’égalité est gravée au fronton de nos mairies mais en y regardant de plus près, certains sont plus égaux que d’autres !

Qu’on en juge :

- Savez-vous que la France est le pays européen qui compte le plus de millionnaires en dollars, selon une étude du Crédit Suisse très bien renseigné. Avec 2,6 millions de foyers fiscaux contre 2,2 millions l’année dernière, notre pays se place en 3ème position mondiale derrière les USA et le Japon…. Les calculs prennent en compte l’ensemble des actifs financiers et non financiers. Vous avez dit crise ?

- Savez-vous que selon un rapport de l’Assemblée Nationale, prudemment caché par nos 4 députés UMP drômois : 4.800 ménages français très aisés sont parvenus a échapper a l’impôt sur le revenu en s’appuyant sur les divers « niches fiscales » ? Vous avez dit austérité ?

- Savez vous que le groupe industriel Total ne paie pas l’impôt sur les sociétés tout en rémunérant grassement ses actionnaires. Vous avez dit rigueur ?

Alors que le gouvernement vient d’annoncer de nouvelles mesures d’austérité et se prépare pour la 2ème fois à recapitaliser les banques françaises, avec nos impôts il devient urgent qu’a gauche un vrai débat sur le fond vienne dire comment, pour 2012, elle entend s’affranchir de la dictature des marchés financier et du joug de l’ultra-capitalisme de la commission européen et de la Banque Centrale Européenne qui veut placer les besoins humains et sociaux des peuples dans un carcan.

Dans le Programme Partagé élaboré entre les composantes du Front de Gauche, militants du PCF, du PG, de la Gauche Unitaires, Fase, syndicalistes et militants du mouvement social, des propositions fortes sont avancées pour être mises en débat, enrichies et surtout intégrées dans les mobilisations en cours sans attendre les échéances de 2012.

Les candidats du Front de Gauche aux prochaines législatives et le candidat du FDG Jean-Luc Mélanchon, pour l’élection Présidentielle proposent :

  1. La création d’un vrai pôle bancaire public sous contrôle citoyen pour stopper ce pillage financier, pour aider aux projets des particuliers comme des PME ; pour aider les collectivités qui financent 73% des investissements utiles en France.
  2. De changer les missions de la Banque Centrale Européenne pour une politique monétaire en faveur de l’emploi, du développement des services publics.
  3. D’abolir les privilèges fiscaux notamment les 30 milliards d’exonération des entreprises et en taxant les revenus du capital au même niveau que ceux des salariés. Suppression du « bouclier fiscal » pour les plus riches et rétablissement de l’impôt sur les grosses fortunes.
  4. Interdire les licenciements boursiers et rétablir le CDI a temps plein comme norme du contrat de travail.
  5. Porter le Smic a 1700£ net par mois pour 35 heures.
  6. Instaurer un écart maximum de salaire de 1 a 20 pour toutes les entreprises.
  7. Rétablissement du droit a la retraite a 60 ans.
  8. Redéfinir les filières industrielles prioritaires pour répondre aux besoins sociaux, économiques et environnementaux. Agir partout pour relocaliser les activités et l’emploi.
  9. Instaurer une sécurité des parcours de vie en créant une véritable « Sécurité Sociale de l’Emploi et de la Formation » garantie pour tous.
  10. Créer une allocation jeunesse d’autonomie pour ne pas abandonner ces millions de jeunes précarisés, exploités, sans avenir.

Un peu partout dans notre département, des militants de sensibilités diverses se réunissent pour créer des comités locaux du Front de Gauche pour lancer sur le terrain cette mobilisation citoyenne, politique et sociale qui fait, pour l’instant, défaut a gauche.

Ces assemblées citoyennes permettront dans le même mouvement d’agir et de construire l’alternative des maintenant et de se mobiliser pour l’échéance de 2012.

Partout contribuons à développer cette dynamique.

Jean-Michel Bochaton,
Co-animateur du « Front des Luttes » au sein du Front de Gauche