ESCLAVAGE MODERNE (suite)

vendredi 28 septembre 2012
par  PCF Drôme

Dans un précédant article (voir ci contre dans les brèves) , dénonçant la volonté d’imposer le travail du Dimanche, j’évoquais "et pourquoi pas la nuit pour tous". Ne pensons pas que c’est une menace en l’air.

En témoigne pour la "Région de Madrid", une loi adoptée le 7 juin 2012 permettant aux commerces d’ouvrir à leur guise, 24 h par jour, 365 jours par an. C’est la "loi de dynamisation de l’activité commerciale".

Le quotidien financier "Les Echos" qui rapporte (19/7/2012) cette info s’en délecte : " La région capitale (d’Espagne) est souvent le laboratoire de mesures par la suite implantées au niveau national".

Ca n’a pas manqué, le 13 juillet le gouvernement (central) de Rajoy a adopté un décret/loi autorisant immédiatement, pour toute l’Espagne les établissements à ouvrir 90 heures par semaine (72 avant) et porte à 16 le nombre de dimanche "d’ouverture". On observe cependant une note discordante, les PME craignant que cette mesure ne fasse disparaitre 40 000 emplois. Mais ce ne sont pas les PME qui font la loi !

Le prétexte de la crise pour exacerber la cupidité des exploiteurs n’a pas de limite. Ainsi le 18 avril 2012, Victor GRIFOLS, président de la société espagnole du même nom, 3ème multinationale mondiale du commerce des produits sanguins [1]demandait que la loi espagnole soit changée et que désormais les dons de "Plasma sanguin" soient rémunérés. La chaine serait bouclée, des salariés esclaves vendant une partie d’eux même, leur "Plasma", en attendant de vendre leurs organes.

Jean Pierre BASSET


[1Dans le domaine de la santé la loi espagnole diffère peu des principes éthiques français, le don de sang (et de Plasma) y est volontaire, bénévole et hors commerce. La multinationale Grifols exerce ses talents commerciaux ailleurs, essentiellement aux USA ou elle a acheté en juin 2010 une mutinationale US, Télécris, pour la modique somme de 2,8 milliards d’Euros plus 5 millions d’Euros de rachat de la dette, soit 3,3 milliards d’Euros. C’est pas mal pour un pays qui était alors annoncé comme en faillite !. Cela donne aussi une idée des enjeux de la "santé marchandise".


Brèves

11 janvier - LABAUME est remplacé par nomination

Les lecteurs du Dauphiné auront appris, hier 10 janvier, que Patrick Labaune n’est plus (...)

6 janvier - Favorables au retour de l’ISF

Plus des deux tiers (77%) des Français sont favorables au rétablissement de l’impôt de la (...)

28 décembre 2018 - ESPOIR pour MUMIA ?

Lire l’HUMA ici

19 décembre 2018 - TROP CON ?

Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée
« Nous avons insuffisamment expliqué ce (...)

18 novembre 2018 - Déclaration de l’AFPS

L’adoption de la loi sur "l’État-nation du peuple juif", l’accentuation de la colonisation, de la (...)

14 novembre 2018 - Le gouvernement cubain a annoncé ...

Le gouvernement cubain a annoncé mercredi qu’il retirait ses médecins du Brésil, après les menaces (...)

10 octobre 2018 - Le pape FRANCOIS en tonton fligueur du droit des femmes à l’IVG

Interrompre une grossesse, c’est comme éliminer quelqu’un. Est-il juste d’avoir recours à un tueur (...)

29 août 2018 - Nicolas Hulot ne croit plus à la fable écolo de Macron

Lire ICI