RETRAITES, 10 SEPTEMBRE : UN AVERTISSEMENT, UN SIGNAL DE DEPART POUR UNE PUISSANTE MOBILISATION

jeudi 12 septembre 2013
par  PCF Drôme

Selon un sondage l’ Humanité-CSA 81 % des Français sont inquiets pour leur retraite, 69 % des sondés estiment que les mesures proposées par le gouvernement vont « dans la mauvaise direction ».

Quelques jours après la rentrée sociale et malgré les nombreuses informations, déclarations que la mobilisation serait « faible », plus de 360 000 salariés, jeunes, retraités ont participé aux différentes manifestations.

C’est un début. Un départ.

Le Collectif « Ensemble, défendons nos retraites » prépare un série de meeting .

Le Collectif « La retraite, une affaire de jeunes » fort de 17 organisations de jeunesse, présent le 10 notamment à Paris, va amplifier les actions avec la rentrée des étudiants et des lycéens.

Au Parti socialiste, l’appel « Pas un trimestre de plus, pas un euro de moins » réunit plus de 5000 militants et sympathisants socialistes. Marie Noëlle Lienemann, Sénatrice socialiste et Emmanuel Maurel, chef de file du courant « Maintenant la gauche » présents à la manifestation de Paris – veulent de « réelles avancées pas des idées libérales qu’on a combattues quand on était dans l’opposition.. ».

Pour David Cormand, membre du Comité exécutif des Verts « montrer par le biais de la rue comme par celui des institutions que les Verts attendent une réforme juste ».

Pour les communistes et le Front de gauche l’enjeu est d’amplifier cette mobilisation, de porter sur tous les fronts leurs propositions : la retraite à 60 ans, le calcul de la pension sur les 10 meilleures années d’exercice professionnel, une véritable réforme du financement de notre système de retraites permettant d’assujettir les revenus financiers et d’inciter les entreprises à privilégier l’emploi au détriment de la rémunération du capital, la résorption intégrale des inégalités professionnelles entre hommes et femmes, l’exigence qu’aucune pension ne puisse être inférieure au SMIC.
Ce Week-end, au cœur de la Fête de l’Humanité, des dizaines de milliers de participants vont réfléchir, échanger, proposer, agir sur une multitude de questions qui les intéressent et parmi elles :

La confrontation sur les retraites à laquelle participeront Raphaël Hadas-Lebel, Président du Conseil d’orientation des retraites, Eric Aubin, responsable du dossier retraites de la CGT et Annie David, sénatrice communiste de l’Isère, Présidente de la Commission Sociale du Sénat.

Et ensuite les nombreuses initiatives avant et pendant les débats à l’Assemblée nationale et au Sénat. Nous en reparlerons.