VOTE D’UNE AIDE EXCEPTIONNELLE à Aubert & Duval : Les grands groupes sont les vrais assistés du système Wauquiez.

jeudi 4 février 2016
par  Communication Pcf 26

Vote d’une aide exceptionnelle à Aubert & Duval : Les grands groupes, les vrais assistés du système Wauquiez.

Laurent WAUQUIEZ, nouveau président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, n’aura pas tardé pour mettre le Conseil régional à disposition des grandes entreprises du CAC 40. Une de ses première proposition aura été de faire approuver, par l’assemblée délibérante de la Région, le principe d’une subvention exceptionnelle à l’entreprise Aubert & Duval située aux Ancizes (63). Les élus communistes ont rejeté cette « subvention-cadeau » d’un montant de 1,2 M€. Ces aides exceptionnelles s’inscrivent hors critères des dispositifs économiques existant. Elles sont arbitraires et porteuses d’une véritable dérive clientéliste.

Dans le cas précis d’Aubert & Duval, le Conseil régional va donc participer à un projet d’investissement privé portant sur de l’impression 3D « Métal » consistant en la fabrication de pièces par ajouts de poudre spéciales. Les élus communistes partagent la nécessité d’un tel projet d’innovation. Les procédés de fabrication avec l’impression 3D dénotent un potentiel à mettre en avant.

Mais au vu de la taille et la solidité de l’entreprise ce n’est pas à la collectivité de participer aux investissements en aidant grassement ce grand groupe du CAC 40. En 2013, le groupe ERAMET, dont dépend Aubert & Duval, a pu distribuer à ses actionnaire la vertigineuse somme de 319 M€ tout en procédant à un plan de licenciement et à la mise en chômage partiel de ses salariés !
De plus, alors que l’Etat s’en prend violemment aux dotations des collectivités territoriales, cette aide de 1,2 M€ est une provocation, d’autant le groupe a déjà obtenu les largesses financières, en 2014, du Conseil régional d’Auvergne et de l’Europe.
Enfin, les élu-e-s communistes rappellent qu’avec leurs investissements sur les routes, sur l’aménagement de zones d’activités, sur les constructions de logements pour les salariés, les collectivités territoriales, participent déjà activement au développement des entreprises, petites et grandes.

Laurent WAUQUIEZ a donc bien fait le choix du camp des grands patrons et des rentiers. Ce n’est pas le cas des élu-e-s communistes. Pour notre part nous sommes du côté de l’intérêt général, des travailleurs et de toutes celles et tous ceux qui souffrent et subissent les conséquences de l’austérité.

Les élus-e-s PCF front de gauche :
BOUCHET Boris CUKIERMAN Cécile DEBU Raphaël FROMAGE Catherine JACQUART François SEMET Pascale et VOIR Patrice


Brèves

16 mai - Le peuple Brésilien relève la tête

Le président facho Jair Bolsonaro a traité avec mépris les manifestants qui ont envahi les rues du (...)

26 janvier - L’Allemagne écolo ?

L’Allemagne s’achemine vers un arrêt de l’exploitation du charbon pour sa production d’électricité (...)

11 janvier - LABAUME est remplacé par nomination

Les lecteurs du Dauphiné auront appris, hier 10 janvier, que Patrick Labaune n’est plus (...)

6 janvier - Favorables au retour de l’ISF

Plus des deux tiers (77%) des Français sont favorables au rétablissement de l’impôt de la (...)

28 décembre 2018 - ESPOIR pour MUMIA ?

Lire l’HUMA ici

19 décembre 2018 - TROP CON ?

Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée
« Nous avons insuffisamment expliqué ce (...)

18 novembre 2018 - Déclaration de l’AFPS

L’adoption de la loi sur "l’État-nation du peuple juif", l’accentuation de la colonisation, de la (...)

14 novembre 2018 - Le gouvernement cubain a annoncé ...

Le gouvernement cubain a annoncé mercredi qu’il retirait ses médecins du Brésil, après les menaces (...)