2017 : pour nous ce sera toujours l’Humain d’abord !

lundi 12 décembre 2016
par  PCF Drôme

Manuel VALLS a oublié en 24 H qu’il avait été le premier ministre de la loi Macron, de la loi de la casse du Code du travail avec le 49.3.
Celui qui s’en prend à la gauche de combat et qui déclarait « C’est pas la CGT qui va faire la loi » mais préférait que ce soit le MEDEF, alors non, ce n’est pas le candidat du peuple de gauche. C’est tout simplement le suppléant de Hollande. A la primaire du PS, le candidat Valls sera celui du passif, de la brutalité sociale et démocratique.
Dans cette période entre chiens et loups où les choses peuvent basculer vers le pire ou vers le mieux, il s’agit de rassembler toutes les forces, les femmes et les hommes qui ne veulent ni de Fillon ni du FN, ni de Valls ou Macron. Cela fait pas mal de monde !
Toutes ces forces, toutes ces colères, qui ont su se retrouver dans la rue contre notamment la loi El Khomri, sont en quête d’un débouché politique qui s’inscrive dans la constance.
Nous voulons ouvrir la voie d’une nouvelle majorité populaire. Pour les Présidentielles, le PCF a décidé de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Chacun d’entre vous peut être l’acteur de cette mobilisation et avec vous, les communistes s’y engageront pleinement.
Nous le ferons en mettant notre autonomie de paroles et d’initiatives au service de l’élargissement de ce rassemblement. La France Insoumise ne représente qu’une partie des forces disponibles. C’est pourquoi, le PCF invite aussi à des rencontres avec toutes les autres forces engagées dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon, comme par exemple « Ensemble » qui d’ailleurs, elle aussi, n’intègre pas la France Insoumise.
S’ouvrent ainsi les campagnes présidentielles et législatives qui permettront de se doter de porte-voix solides à l’Assemblée nationale.
C’est dans cet esprit, que nous continuons à pousser toujours plus loin les constructions nécessaires pour une nouvelle politique de progrès à même de sortir notre pays de la crise et de répondre à l’attente de changement qu’exprime notre peuple.
Nous voulons autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon et de nos candidats aux législatives créer l’arc de rassemblement le plus large possible.
C’est la clé d’une convergence à gauche, ambitieuse et déterminée, d’une véritable dynamique collective. Telle est la feuille de route du PCF.
Pierre TRAPIER