Vœux de combat, de solidarité, de fraternité, de paix.

jeudi 4 janvier 2018
par  PCF Drôme

La rédaction des Allobroges présente à chacune et chacun d’entre vous des vœux de bonheur, d’épanouissement personnel pour vous et vos proches. Nous savons que ces vœux deviendront réalité qu’à la force de notre unité et de nos combats communs.
« L’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible », a dit St Exupéry.

Notre message d’optimisme pour 2018, vous l’avez entre les mains pour enrayer la grande lessiveuse du système marketing macronien qui tourne à plein régime.
Ce sont nos combats qui permettront en 2018 de résister et d’espérer, malgré la manipulation des médias et des coups portés.
Les communistes mettront toute leur énergie pour que l’appétit de profit cède devant l’humain.

Tout change pour que rien ne change….
La machine à confisquer le débat pour que la France reste coûte que coûte sur les rails du libéralisme avance tel un rouleau compresseur, opérationnelle et perfide, pour écraser les droits sociaux en s’attaquant aux plus modestes et aux plus faibles.
Dans les semaines à venir, les travailleurs, les privés d’emploi, les jeunes, les retraités, les collectivités locales vont commencer à subir les effets des premières décisions désastreuses du pouvoir macronien.

C’est maintenant qu’il faut réagir, dans l’unité et mettre d’autres choix en débat.
Le cynique jeu du président de la République cherchant l’unité nationale derrière les puissances d’argent peut être mis en échec.

Formons pour cette année nouvelle un vœu qui nous oblige toutes et tous : celui de l’unité populaire dans la riposte sociale et politique. Notre journal Les Allobroges, espace de liberté, porteur des mots de la solidarité, du rassemblement, de la justice, des mots de la colère, de la révolte y contribuera grâce à votre soutien financier et à sa diffusion.
Nous remercions toutes celles et tous ceux qui y ont déjà contribué. Poursuivons, bonne année à tous !

Pierre TRAPIER