Assurance chômage : Double peine pour les chômeurs

jeudi 4 janvier 2018
par  PCF Drôme

La pseudo concertation sur le devenir de l’assurance chômage, démarrée mi-décembre, est censée déboucher sur un projet de loi dès février. En réalité, pour financer la possibilité d’élargir l’indemnisation du chômage à certains travailleurs démissionnaires ou indépendants, c’est le renforcement des sanctions contre les chômeurs qui va être annoncé.

Un document émanant du ministère du travail pointe l’augmentation des embauches en contrats courts, la persistance d’un taux de chômage supérieur à 9% depuis près de 10 ans, la hausse du chômage de longue durée. Sous couvert de mise en œuvre de règles plus « responsabilisantes » pour faire progresser l’emploi stable, ce sont les chômeurs, victimes de cette précarité, qui vont subir un chantage aux allocations en cas de refus d’une supposée « offre d’emploi raisonnable ».
De plus, chaque chômeur devrait effectuer un rapport mensuel d’activité pour exposer les démarches réalisées pour se faire embaucher, avec là aussi des sanctions à la clé en cas d’insuffisance.

Dans le même temps, le gouvernement diminue de 50 millions d’euros la participation de l’Etat au budget de Pôle Emploi, ce qui va se traduire par la suppression de 1200 postes dont 300 CDI, ainsi que des contrats aidés. 3200 contrats de service civique seront créés à la place, ou comment Pôle Emploi détruit l’emploi qualifié pour organiser la précarité.
Depuis des années, le chômage persiste et augmente en dépit des cadeaux attribués aux grosses entreprises et aux plus riches (pérennisation du CICE, prélèvement forfaitaire à taux unique sur le capital, quasi disparition de l’impôt sur la fortune).
C’est dans l’air du temps de dire que les chômeurs sont des fainéants, alors que la majeure partie des embauches actuelles se fait sur des contrats de travail de moins d’un mois, que le temps partiel se développe fortement, et que les ordonnances Macron facilitent la possibilité de licenciements par rupture conventionnelle avec des indemnisations pouvant être jusqu’à 10 fois moins importantes que jusqu’ici.

Ce qui serait efficace pour faire baisser le chômage, ce serait de développer l’accompagnement par le service public de Pôle Emploi, de favoriser la formation, et d’augmenter le nombre de postes à pourvoir.
Au lieu de cela, le gouvernement vise les économies budgétaires, instaure des exonérations de contributions qui vont diminuer d’environ 45% les recettes de l’assurance chômage.
C’est aux chômeurs qu’il s’attaque, pour les forcer à accepter des mini-jobs comme en Allemagne, plutôt qu’un travail digne de ce nom.

C’est vraiment d’une autre logique dont nous avons besoin : mettre l’humain, et non les profits à court terme, au cœur du système, bâtir une Sécurité d’Emploi et de Formation utile au pays et à ses habitants (voir proposition de loi ci-contre) affecter au bien-être de tous les masses d’argent planquées dans les paradis fiscaux…

Plutôt que des souhaits formulés pour la bonne année, c’est bien d’un objectif de lutte dont il s’agit, objectif sur lequel il faut mobiliser le plus grand nombre.

Dominique LORMIER


Brèves

19 janvier -  La Chine met au défi le dollar roi

Jusqu’alors, tous les contrats pétroliers étaient libellés en dollars. Mais la Chine conteste le (...)

14 janvier - HUMOUR sur l a crise financière

La crise financière expliquée aux nuls.
C’est pas compliqué dit le spéculateur :
"ce que je perds, (...)

9 janvier - BEAUCAIRE mairie FN

Supprimer les menus de substitution à Beaucaire est inacceptable
lire ici

9 janvier - Mumia Abu-Jamal. Alerte pour sa santé !

Intervenez pour qu’il bénéficie au plus vite de soins médicaux !
lire ici https://www.humanite.fr/mumia

2 janvier - ERDOGAN à Paris le 5 janvier

lire ici

29 décembre 2017 - MELENCHON et THATCHER

JL MELENCHON vient de déclarer dans les ECHOS.
"Nous sommes l’un des derniers pays en procédure (...)

28 décembre 2017 - CHOMEUR suspect ?

Pour le macronisme, le chômeur est un suspect qui doit être étroitement surveillé (Olivier (...)

23 décembre 2017 - CATALOGNE, et maintenant ?

Catalogne : pour un dialogue renouvelé et une consultation populaire
Les résultats des (...)

21 décembre 2017 - MENARD SANS FRONTIERES

Ménard et l’apologie du féminicide : une campagne abominable
lire ici

16 décembre 2017 - FINKIELKRAUT, le problème à la souche

lire ici

13 décembre 2017 -  La "CLAUSE MOLIERE" de Laurent Wauquiez annulée

La « clause Molière » de Laurent Wauquiez annulée en Auvergne-Rhône-Alpes
Le tribunal administratif (...)

4 décembre 2017 - MELENCHON SANS LIMITE

lire le nouvel Obs lire ici et aussi dans le Parisien lire ici
Réaction du PCF après le (...)