15 propositions pour répondre à l’urgence sociale

mercredi 27 mars 2019
par  PCF Drôme

Le « grand débat » macronien voulait reprendre la main sur le mouvement social, mais, les contributions et prises de parole ont montré un besoin de changement de cap bien réel.
La restitution de cette parole risque bien de ne pas être à la hauteur, alors que le pouvoir montre qu’il n’a pas l’intention de revenir sur les mesures anti sociales qu’il a prises et même qu’il veut les poursuivre avec la réforme des retraites, des institutions ou encore le financement de la dépendance par la suppression d’un jour férié supplémentaire.

Face à cette entourloupe et pour répondre à l’urgence sociale, le PCF met sur la table 15 propositions portées par les luttes de ces derniers mois :
Augmenter les salaires, supprimer la hausse de la GSG sur les retraites et rétablir leur indexation sur les salaires, la TVA à 0 % sur les produits de 1ère nécessité ...
Réquisitionner les logements vides et encadrer les loyers...
Développer les services publics, dégager l’hôpital des contraintes financières qui l’étouffent, rouvrir les services hospitaliers de proximité, renationaliser les autoroutes, réhabiliter le rail ...
Taxer les multinationales à la source, rétablir l’ISF, réhabiliter l’impôt direct progressif...
En finir avec les pesticides...etc…

Il faut aussi de toute urgence répondre à l’aspiration des citoyens d’avoir un espace réel de démocratie directe, leur permettant de s’exprimer et d’être écoutés.

Mais la démocratie n’existe pas sans une juste représentation et intervention de tous dans l’univers médiatique ! Nul besoin d’aller chercher des exemples à l’étranger, c’est ici et maintenant, chez nous, que la question se pose !
C’est en France qu’il a fallu une mobilisation forte - les communistes ont à cette occasion démontré la vitalité de leur parole singulière - pour que Ian Brossat soit sur les plateaux de France 2 lors du débat du 4 avril prochain ! Et il continue à être exclu des mêmes débats sur CNEWS et BFMTV !
C’est dans notre pays que l’information est manipulée, la parole confisquée : Ainsi, une radio publique (France inter) se permet de recevoir le dimanche midi 6 ministres ou députés macroniens et deux représentants du RN sur 9 semaines consécutives !

Le combat pour la démocratie dépasse de loin le PCF, comme il dépasse la question de la répression du mouvement des gilets jaunes, il concerne tous les citoyens.
Il y va tout simplement de la possibilité de faire vivre l’espoir d’une alternative au système du profit et de l’argent roi !

Nicole GRENIER-MERICO