IAN BROSSAT vous donne rendez-vous le 15 avril !

mercredi 3 avril 2019
par  PCF Drôme

À quelques encablures de votre quartier ou de votre entreprise, Ian Brossat vous donne rendez-vous Lundi 15 Avril.
Il vous reste quelques jours pour convaincre autour de vous à venir participer à cette rencontre qui rassemblera dans le même élan des Drômois et des Ardéchois.
Il vous reste quelques semaines pour aller décider autour de vous les indécis pour faire valoir l’utilité du vote pour la liste conduite par Ian Brossat, le 26 Mai prochain.
La liste « Pour l’Europe des gens contre l’Europe de l’argent » présente plusieurs singularités qui sont de nature à aider à la décision :
- C’est la seule liste a avoir rejeté tous les traités européens .
- C’est la liste du monde du travail, une liste composée à 50 % d’ouvriers et d’employés.
- Cette liste propose une union des peuples et de nations libres, souverains et associés, que nous voulons faire émerger en combattant les logiques de la construction européenne actuelle et en portant des solutions de coopérations choisies, position d’autant plus pertinente à un moment où les débats sur le Brexit font la démonstration de la domination des forces les plus réactionnaires dans ce processus.
- Cette liste avance des propositions à la fois radicales et crédibles qui incarnent « l’Europe des gens » que nous voulons construire, à l’opposé de la dictature de l’argent.
- Cette liste fait le choix, face au dumping social, de mettre en avant la nécessité « d’un travail qui paie pour une vie digne » des travailleurs en Europe, comprenant notamment un Smic européen à 60% du salaire moyen de chaque pays et des dispositions pour contraindre les entreprises à l’égalité professionnelle femmes-hommes.
- Face à la règle des 3% maximum de déficit public, nous opposons notre propre règle d’or, sociale et écologique, avec notamment l’ambition d’un plan d’urgence pour nos services publics et la transition écologique en réorientant la création monétaire.
- Face à l’évasion fiscale, l’objectif de zéro fraude fiscale en Europe en interdisant les paradis fiscaux et en renforçant l’imposition des multinationales.
- Cette liste a l’ambition d’une Europe de la paix et de la solidarité avec une baisse des dépenses militaires et une politique d’accueil des réfugiés.
Aucune force ne porte de telles propositions politiques !
Voici donc, quelques arguments pour convaincre autour de vous d’élire au Parlement européen des députés qui ne failliront pas face à l’Europe de la finance. Chaque voix comptera.

Pierre TRAPIER