LE G7 de Biarritz, au sommet des inégalités !

mercredi 28 août 2019
par  PCF Drôme

Ceux qui espéraient (en existe-t-il encore ?) quelques actes du G7 en matière de réduction des inégalités peuvent être définitivement déçus. Rien n’est sorti de Biarritz sur cette question. Pire : tout indique que le logiciel à travers lequel le G7 voit le monde, ne change pas. Aucune règle contraignante pour que les plus riches paient leur part n’a été effleurée. Ce G7 de Biarritz, celui du Président Macron, aura été marqué par l’abandon des questions du développement international alors que l’évasion fiscale coûte près de 180 milliards de dollars aux pays en voie de développement.
Les annonces faites dimanche dernier lors d’un point de presse commun entre la chancelière Merkel, le président Macron et le président Kaboré du Burkina Faso qui préside le G5 Sahel, témoignent de ce renoncement. Le partenariat affiché dans une remarquable hypocrisie porte uniquement sur les questions militaires. Les 7 puissances auraient pu créer un fonds dédié au développement de l’éducation, de la santé, de la protection sociale… A l’inverse, ils ont choisi d’alimenter le cercle vicieux de la militarisation.
Par contre, les distributions de dividendes prospèrent quand l’économie est au bord de l’asphyxie et que les gouvernements en France et ailleurs détruisent un à un les conquis sociaux, sans déployer aucun effort pour l’environnement. De nombreuses bulles financières et immobilières sont en cours de formation sans création de richesses équivalentes. 10 ans après la crise financière de 2008, aucune leçon n’a été retenue.
Face aux incendies qui ravagent l’Amazonie, les dirigeants du G7 sont loin d’être à la hauteur de l‘urgence climatique. Le simple exercice de communication sur le Mercosur ne télescope en rien son soutien en France et en Europe à une politique agricole basée sur l’élevage intensif et l’importation notamment du soja. Et si face à l’urgence, les dirigeants du G7 s’obligent à réagir, ils sont en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, très loin de respecter leurs ambitions affichées. Décidément, ce G7 illustre combien la finance est une matière noire, menaçante pour l’humanité.
C’est Donald Trump qui présidera le prochain G7 à Miami qui peut rentrer satisfait de Biarritz. Il n’a rien lâché ! L’avidité des milliardaires vers les abîmes sociaux et écologiques ne peuvent que s’en féliciter. Ce n’est ni chez les défenseurs du capital financier et productiviste, ni chez les promoteurs des accords de libre échange, ni chez les responsables de la fermeture des frontières contre les migrants que les grands défis internationaux trouveront une solution dans l’intérêt des peuples.
Les motifs d’espérer sont à chercher dans les rangs des contestataires du G7, parmi les plus de 15 000 manifestants réunis à Hendaye avec notamment la participation de Marie-Pierre Vieu qui y représentait le PCF, qui rappellent que la politique de Macron ignore le risque climatique et fait régresser la justice sociale. Leur contre-sommet a évité les pièges du dispositif policier et donné au pays l’image d’une contestation pacifique qui crédibilise leur mobilisation.

Cette contestation constitue un ferment de politiques alternatives combattant les logiques capitalistes ; alliant le progrès social et l’exigence écologique, la solidarité entre les peuples du monde et le combat pour la paix.
La crise climatique, sociale, économique, les risques de guerre ne peuvent pas être solutionnés par ceux qui en sont responsables. On ne confie pas le camion du don du sang à Dracula !

Sur toutes ces questions, les forces de gauche auront la responsabilité de montrer qu’elles sont capables de construire avec les Français-es un projet qui remet en cause le capitalisme dont tout le monde dit qu’il est à bout de souffle. En ce sens, Fabien Roussel fera des propositions concrètes lors du meeting de la Fête de l’Humle samedi 14 septembre à 15 H 30 sur la grande scène.
Oui, la fête de l’Huma sera le rendez-vous de celles et ceux qui permettront d’inventer de nouveaux chemins pour une société plus humaine. Venez-y nombreux pour donner du poids et de la force à ce combat !

Pierre TRAPIER


Brèves

28 septembre - GUERRE COMMERCIALE

Le protectionnisme pourrait provoquer une récession mondiale, a estimé vendredi à la tribune de (...)

16 mai - Le peuple Brésilien relève la tête

Le président facho Jair Bolsonaro a traité avec mépris les manifestants qui ont envahi les rues du (...)

26 janvier - L’Allemagne écolo ?

L’Allemagne s’achemine vers un arrêt de l’exploitation du charbon pour sa production d’électricité (...)

11 janvier - LABAUME est remplacé par nomination

Les lecteurs du Dauphiné auront appris, hier 10 janvier, que Patrick Labaune n’est plus (...)

6 janvier - Favorables au retour de l’ISF

Plus des deux tiers (77%) des Français sont favorables au rétablissement de l’impôt de la (...)

28 décembre 2018 - ESPOIR pour MUMIA ?

Lire l’HUMA ici

19 décembre 2018 - TROP CON ?

Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée
« Nous avons insuffisamment expliqué ce (...)

18 novembre 2018 - Déclaration de l’AFPS

L’adoption de la loi sur "l’État-nation du peuple juif", l’accentuation de la colonisation, de la (...)