Bourg lès Valence : « L’espoir à Gauche ».

mardi 4 février 2020
par  PCF Drôme

Au plan international, avec les signatures du Mercosur* et du C.E.T.A**, la politique libérale assène ses nouveaux mauvais coups à la planète terre.
En France, sévit la politique en faveur des riches, toutes nos conquêtes sociales, tels nos régimes de retraites sont menacés. Au cœur des élections municipales, un espoir se lève à Bourg lès Valence pour le peuple de Gauche, pour les humanistes, qui aspirent à la société des gens plutôt qu’à celle de l’argent.

Certains s’évertuent à nous expliquer que ces éléments n’ont rien à voir entre eux, sauf qu’au soir des élections municipales, tous les partis politiques vont compter leurs voix et leurs nombres d’élus dans les communes, signes du poids de chacun au niveau national. De plus, fin 2020, un tiers du Sénat sera renouvelé.

Bourg lès Valence est une commune concernée par cette élection. Ainsi, les futurs conseillers municipaux seront grands électeurs. Par leurs votes aux municipales, les Bourcaines et les Bourcains vont ainsi projeter de véritables choix politiques bien au-delà des limites de leur commune. Ce n’est quand même pas anodin !

Avec d’autres composantes politiques, avec toutes celles et tous ceux qui sont restés fidèles aux valeurs sociales, républicaines, laïques, pacifistes et écologistes, les communistes bourcains se réjouissent de la présence dans la vie politique de Bourg-lès-Valence de « Bien vivre La Ville ».

Ce rassemblement actif et bien ancré à Gauche sera présent aux prochaines élections. Ses 35 candidats sont investis et soutenus par des citoyennes et des citoyens bourcains, par l’association R.V.C.C (Association qui a mis sur la place publique le déficit santé sur la commune et obtenu la création d’un Centre de Santé.), par les structures politiques locales d’Europe Ecologie Les Verts, de la Gauche Républicaine et Socialiste, de Génération-S et du Parti Communiste Français.

Après des mois de travail, les hommes et les femmes de « Bien vivre La Ville » ont bâti un projet de gestion communale à vocation du bien être quotidien des Bourcain-es. Ce projet s’appuie sur cinq grandes thématiques transverses : Santé. - Environnement et déplacement. - Education, vie associative et culturelle. - Démocratie participative. - Economie. - Tranquillité publique.
Les communistes, quant à eux, n’ont pas été avares de propositions sur lesquelles ils planchent depuis juin 2018.

A présent la victoire de « Bien vivre La Ville », la conquête de Bourg-lès-Valence par la Gauche appartient aux Bourcaines et aux Bourcains. L’espoir est bien vivace !

* Accord économique entre l’Europe et des pays d’Amérique du sud, dangereux pour la qualité de notre alimentation, pour le climat, particulièrement nuisible à nos agriculteurs français, déjà en difficulté.
** Accord économique et commercial global entre l’Europe et le Canada, lui aussi dangereux pour le climat et véritable cheval de Troie du libéralisme américain.

Georges BOURGET