Confiants et déterminés jusqu’au bout !

mardi 10 mars 2020
par  PCF Drôme

Le 15 mars c’est demain. Et le 15 mars c’est le jour à marquer d’une pierre blanche à double titre. D’une part en faisant voter, de l’autre en faisant voter pour un renouveau à gauche des politiques municipales.

Au moment où chacun affûte ses derniers arguments, où chacun prépare et tient sa dernière réunion de campagne, fait son dernier tractage, son dernier porte-à-porte, une question doit retenir toute notre attention c’est la participation à cette élection. Les derniers sondages montrent un taux de participation qui serait de 61%, c’est-à-dire le plus faible enregistré pour un scrutin municipal. Mobiliser l’électorat populaire est donc une question déterminante, un enjeu profondément politique ! Cet électorat largement désabusé par les échecs des mobilisations revendicatives, y compris par l’issue momentanée de la bataille des retraites, mais aussi par les politiques conduites au cours de ces dernières années, souvent au nom de politiques de gauche qui se sont traduites par des reculs sociaux considérables, a besoin d’être remobilisé.

Et qui mieux que les communistes peuvent agir en ce sens avec leurs propositions pour faire de nos communes un premier rempart aux politiques néolibérales ainsi qu’une rampe de lancement de la construction d’une alternative de progrès ? Et cela a directement partie liée avec l’enjeu essentiel qu’est le développement d’une véritable politique économique dès le territoire communal avec au cœur la question de l’emploi ce qui pose la triple problématique de la place des entreprises, de celle des services publics et des financements.

Dans un temps où Macron veut encore réduire la fiscalité locale des entreprises, où sur fond de Coronavirus, se déroule sous nos yeux un double krach à la fois financier et pétrolier avec des risques considérables de récession mondiale aux effets dévastateurs particulièrement pour les populations salariées et les plus fragiles d’entre elles, comment imaginer que les politiques locales puissent en rester à l’écume des choses ou à surfer sur les modes dominantes ? D’ailleurs l’abstention n’est-elle pas nourrie par tout cela ? Beaucoup disant : « on a tout essayé ! ».

Nous communistes, convaincus qu’il y a d’autres issues sociales et environnementales à celles imposées par les forces du capital, nous qui portons des propositions de transformations à la fois radicales et réalistes pour promouvoir une nouvelle politique et un autre projet de société, sachons jusqu’à dimanche mobiliser et convaincre autour de nous d’aller voter. Le défi est de taille ! Il s’agit de mettre fin au règne de la droite et des politiques néolibérales à l’œuvre dans la plupart de nos communes drômoises, particulièrement dans les plus grandes d’entre elles. Il s’agit pour cela de jeter toutes nos forces dans la bataille pour convaincre et faire voter pour des choix conformes au respect des droits humains et de l’environnement.

La victoire est à portée de main !

Jean-Marc DURAND