Interdit d’entrer en Israêl

lundi 16 avril

Le maire communiste français de Gennevilliers près de Paris s’est vu interdire aujourd’hui l’accès du territoire israélien en raison de son soutien au boycott d’Israël, ont annoncé les ministères de l’Intérieur et des Affaires Stratégiques. Patrice Leclerc a été refoulé à la frontière entre la Jordanie et la Cisjordanie occupée par les autorités israéliennes. "Dans la mesure où il s’agit de quelqu’un qui soutient le BDS (Boycott, Déinvestissement et Sanctions contre Israël) il a été décidé de ne pas l’autoriser à se rendre en Israël", a précisé un communiqué des deux ministères.